Un bout de chemin à partager

Cela fait 13 ans que je viens en Lozère dans le petit village de la Vernède, situé à 10km à l'Est de Florac (petite ville d'à peine 2000 habitants, et pourtant sous-préfecture de la Lozère). Je profite de ces vacances en famille pour faire des sorties avec un peu de dénivelé et ces sorties se font toujours avec plaisir. Il faut dire que la Vendée n'offre pas vraiment un terrain où l'on peut se "charger les cuisses".

 

Ce n'est pas le rhume, ni la pluie, le vent et les 3° qui vont m'empêcher de courir. C'est toujours avec plaisir que je mets les baskets pour courir dans cette région magnifique.

 

Cet itinéraire relis La Vernède au superbe village de Grizac avec son château construit au XIIIème siècle.  7km et 500m de dénivelé séparent ces deux villages. 

  Je pars de la Vernède pour rejoindre le village de Salièges via 1.6km de route avant de rentrer dans des chemins sauvages, très sauvages... Pas un signe de présence humaine pendant des kilomètres à part les vieux murs de soutènement en pierres, pas une maison à l'horizon. C'est une véritable parenthèse qui permet de ne pas sentir passer les 500m de D+ car ça grimpe non-stop! Ce chemin à flanc de montagne est une alternance entre forêt, pierrier et chemins un peu plus sablés. 

Paysages lunaires avant d'arriver à Grizac
Paysages lunaires avant d'arriver à Grizac

Avant d'arriver à Grizac les paysages sont plus lunaires, au détour d'un virage la récompense où l'on aperçoit les magnifiques maisons en pierres. Après un petit passage dans ce village, je continue l’ascension par un petit ruisseau à sec pour rejoindre le point culminant à près de 1200m d'altitude. J'effectue une petite boucle avant de redescendre, sur la Vernède. Sept kilomètres de descente s'offrent à moi avec des parties techniques. 


Avant d'arriver au point culminant...
Avant d'arriver au point culminant...
Bienvenue dans la forêt
Bienvenue dans la forêt

On a tous notre parcours préféré, et si je devais en choisir qu'un ce serait celui-là. Pendant toute la sortie je me suis dit que je pourrais courir des heures comme ça! Un instant de dépaysement dans cette nature si sauvage ou plutôt dans la "napure".

Écrire commentaire

Commentaires : 3
  • #1

    Joëlle Caron (jeudi, 18 décembre 2014 09:18)

    Je comprend que tu apprécies ces beaux paysages qui n'ont rien a voir avec ceux de Vendée. Quelle fraîcheur sur ces photos cà doit apporter un bien être constructif. Bonnes vacances en famille. Je vous embrasse tous les trois

  • #2

    alain sarrazin (jeudi, 18 décembre 2014 10:50)

    il va falloir encore m'entrainer si je veux faire ce parcours un jour peut etre
    ca me plairait bien de courir dans cette belle nature
    profite bien et bon séjours à tous
    bisous
    papa

  • #3

    Courirbleuetrose (jeudi, 18 décembre 2014 11:57)

    Merci à vous. Les paysages sont vraiments magnifiques. Papa ce n'est pas une obligation de courir, tu peux le faire en randonnée.