Les Foulées du Mingot 10km

Je ne fais pas souvent de la route et encore moins des "petites distances". Pour preuve, je n'ai pas fait de 10km depuis 2011. C'est l'année où j'ai commencé la course à pied. Même si je ne suis pas un chasseur de chrono, mon record sur 10km était restait bloqué à 39'41". Ce qui faisait sourire les personnes à qui je le disais....


Quoi de mieux qu'un 10km entre les régions et le inter-régions de cross?! Je profite comme ça de ce gain de vitesse que peuvent m'apporter les cross. De plus, en pleine préparation pour le marathon de Barcelone, cette course tombe à pique pour fouler un peu de goudron...


C'est donc à Cugand que je me suis rendu ce dimanche; avec une joyeuse bande de copains du club de Triathlon (RVT) et du club d'Athlétisme (ACLR).

C'est sous le soleil que nous nous échauffons. On repère le parcours qui a changé cette année. On se rend vite compte qu'il y a quelques bosses, mais ça on le savait déjà, du moins on s'en doutait.

 

Le soleil est au rendez vous mais il fait froid, la route est même gelée sur un tronçon du parcours. Avant le départ j'aperçois IRIMIA Cristinel, je sais déjà que ça va courir très vite devant! Le départ est donné à 10H, comme prévu Cristinel part devant et je n'essaye pas de le suivre. On forme rapidement un groupe de 3 poursuivants, avec BAUMAL Anthony et DOINEAU Guillaume. Je connais ce dernier car j'ai couru avec lui lors du Trail Vignoble Nantais en 2013.

 

Le 10km n'étant pas du tout ma spécialité je ne pensais pas jouer les premiers rôles aujourd'hui. Mais voilà nous sommes 3 et nous avons rapidement creusé l’écart. Il n'y a que deux places sur le podium, je me prends vite au jeu...

 

Dans le groupe on se relaye, et on passe le premier tour de 5km ensemble. Je me rends vite compte que ça va être serré et que la course va être tactique. Nous avons tous les 3 repéré les montées et je réfléchis déjà où je vais pouvoir attaquer, quelle portion va m'avantager.  Anthony place pas mal d'accélérations auxquelles je réponds instantanément.

A l'entrée de la plus grosse montée du parcours il replace une accélération, je garde mon rythme et lui laisse un peu de champ libre en pensant qu'il va le payer. A ce moment là, je décide de laisser passer Guillaume devant. Je reste dans sa foulée durant l'ascension. Je sais qu'il y a un long faux plat descendant après et que celui-ci est exposé avec un vent de 3/4 face. Un peu comme les cyclistes je prends sa roue. Il m’emmène pendant 500m environ, et je décide d'attaquer au moment où je sens qu'il perd un peu de vitesse. Il reste deux kilomètres à parcourir, je me dis ça passe ou ça casse, et je ne veux pas finir 4ème!

 

Je creuse rapidement l'écart et je reviens sur Anthony. Encore deux montées avant l'arrivée. L'écart reste constant entre nous, je me donne à fond. Un dernier virage et c'est l'arrivée...

Je savais que j'allais battre mon record aujourd'hui. Je suis content de passer sous les 35' surtout avec un parcours avec 100mD+, assez cassant (ça reste relatif) pour un 10km... La place de 3ème est la cerise sur le gâteau, et ça fait toujours plaisir.

 

Je retiens de cette course un beau parcours, une belle organisation, une bonne place dans le calendrier et finalement je préfère un terrain de jeu vallonné même pour un 10km.

Écrire commentaire

Commentaires : 1
  • #1

    mimi de LEO et les petites (vendredi, 13 février 2015 19:21)

    moi aussi j'aimerais courir pour les mêmes raisons........... ...je suis dans l'impossibilité de .................