Test du Polar V650

Aperçu du package Polar V650 avec la ceinture cardio H6
Aperçu du package Polar V650 avec la ceinture cardio H6

 Heureux possesseur de la Polar V800 depuis plus d'un an, c'est tout naturellement que je me suis orienté vers le V650J'avais le choix avec le M450La principale raison de mon choix reste la cartographie disponible sur le V650 malgré un encombrement supérieur.  Vous pouvez voir un rapide comparatif de ces trois produits sur le lien suivant : comparatif

 

Le compteur GPS est livré avec une notice d'utilisation réduite au minimum, la complète est téléchargeable sur Internet. On trouve aussi une ceinture cardio, l'émetteur H6, un câble USB, et un support de guidon que l'on fixe grâce à un élastique, simple et efficace! L'émetteur H6 est plus petit que le H7, mais je ne l'ai jamais utilisé, car je possède déjà l'émetteur H7 (livré avec la V800) et qui est lui aussi compatible avec le V650 grâce à la technologie Bluetooth.



Premier bon point: le démarrage du V650 est rapide. Il y a la possibilité de sécuriser celui-ci par un code PIN, ce qui est un vrai plus. Cela n’empêche pas le vol mais ça peut dissuader... 

Options disponibles depuis le petit bouton gauche
Options disponibles depuis le petit bouton gauche

Le boitier est de bonne qualité et robuste, il se compose de seulement deux boutons :

- un petit bouton sur le côté gauche; sur l'écran d'accueil on a accès à la  fonction Power, verrouillage de l'écran, recherche de capteurs, calibrage de l'altitude. Lors d'une activité on peut l'utiliser pour changer de vue depuis la dernière MAJ, c'est très pratique et cela évite de toucher l'écran tactile et de le salir.

- Un gros bouton rouge; qui permet de démarrer/arrêter l'activité, et d'enregistrer un LAP avec un appui Bref lorsque qu'une activité est démarrée.

 

L'utilisation du V650 est très simple et intuitive.


On arrive sur l'écran d'accueil, qui se divise en 6 parties :

- La Bande noir tout en haut affiche l'heure et l'état de charge de la batterie, elle reste toujours affichée même pendant une activité, ce qui est très pratique.

- Ensuite le carré en haut à droite nous donne accès à tout notre historique.

- A gauche, les réglages sont nombreux. Ce qui est très important de souligner: tous les réglages se font depuis la V650, il n'y a donc pas besoin de brancher et de passer via PolarFlow pour le régler. 

- En bas à gauche le choix du vélo, il est possible de régler jusqu'à 4 vélos, nommés vélo 1,2,3,4. Il n'est pas possible de les renommer, c'est dommage ce serait plus simple de les appeler Vélo Route, VTT... ou alors par le modèle et la marque du vélo.

- En bas à droite le Profil sportif avec les vues d’entraînements propres à chaque profil : Vélo de route, VTT, Vélo d'intérieur, Autres 

- Et la dernière ligne noire indique la connexion des différents capteurs par un cercle vert qui clignote lorsqu'il recherche et qui est fixe lorsque le capteur est connecté, dans l'ordre de gauche à droite : GPS, Cardio, Capteur de Puissance, Capteur de cadence et Capteur de vitesse.

 

A noter que j'utilise seulement le capteur cardio et le capteur de cadence, je n'ai jamais eu de problème de connexion ou de décrochage intempestif, encore un bon point!

Historique


L'historique est très complet. Il y a un accès à chaque séance, avec affichage de multiples données, aux graphiques de FC, aux différents laps, et même à la carte de la sortie!!!

Les Cumuls sont aussi très pratiques. Ils renseignent le nombre de kilomètre par vélo, la durée totale d'activité, la distance et le nombre de calories brûlées.

Les Réglages


Réglages Généraux

C'est là où l'on peut associer de nouveaux capteurs, où l'on peut télécharger une nouvelle zone cartographique. Il est possible d'avoir 750 km², donc si vous traversez la France, pensez à charger la nouvelle zone! C'est très simple un carré s'affiche sur une carte avec le centre indiqué en rouge, il vous suffit de centrer ce cercle sur votre destination et de le centrer. Il y a aussi le réglage de l'heure, date, langue, code pin...

Profils sports

Il est possible ici de paramétrer chaque profil sportif, les vues d’entraînements (allant de 1 information à 8), le volume du son, le GPS, les tours auto, les zones FC. C'est très complet et complètement paramétrable en fonction de l'activité. Il est même possible de régler la pause automatique qui se met en marche sous une vitesse que l'on peut renseigner.

Réglages du vélo

Il s'agit ici de paramétrer les capteurs en fonction du vélo 1,2,3 et 4 ainsi que la taille de roue, la longueur de manivelle.

Réglages Physiques

Tout y est aussi, sexe, âge, taille, poids, FC repos et max et VO2Max

 

 

Un dernier détail, le V650 est équipé d'une LED à l'avant. Cela peut être bien pratique et sécurisant lorsque l'on traverse un long tunnel par exemple. Il est même possible de régler son allumage en fonction de la luminosité, de la faire clignoter aussi. 

Ce réglage de LED est disponible en faisant glisser son doigt sur l'écran de haut en bas. Il est aussi possible de régler le volume sonore et la luminosité de l'écran.

En action!




Le compteur se fixe facilement sur le guidon par un simple quart de tour, il est verrouillé et il ne bouge plus. 


Une fois que tous les capteurs sont appairés, que le GPS est capté il n'y a plus qu'à appuyer sur le bouton rouge. Les vues d’entraînements paramétrées s'affichent, il est possible de les faire défiler par un simple appui sur le petit bouton noir ou alors en faisant glisser le doigt de droite à gauche ou de gauche à droite. Des petits points en bas nous indiquent sur quelle vue nous sommes, c'est le même principe que sur les smartphone.

 

 

Certaines vues ont un petit triangle rouge en bas à droite, cela veut dire qu'il y a d'autres informations disponibles. Par exemple sur le graphique de FC, si je suis dans la Zone2 et que je clique sur le graphique cela va verrouiller la zone cible et donc à chaque fois que je vais sortir de cette zone2 le V650 va émettre un son, c'est vraiment génial pour faire du fractionné!



Il y a aussi une vue avec le Lap en cours, là aussi c'est un outil très pratique pour les entraînements. Cette vue est avec un fond noir, il est donc très facile de la reconnaître. Un auto Lap est aussi paramétrable, que ce soit en distance ou en temps. Personnellement je l'ai paramétré pour boire toutes les 10min.

La cartographie : c'est pour moi un gros point fort même si l'on ne peut pas encore suivre un itinéraire mais ça va venir! Pour l'instant la carte s'affiche avec le chemin déjà effectué, matérialisé par une ligne bleue. La carte se verrouille automatiquement. En cliquant sur la main en haut à droite il est possible de faire glisser la carte, de zoomer... Là encore, rien à dire, c'est fluide et lisible.

 

Précision des données :

 

Sur les quelques cols que j'ai pu monter avec le V650, j'ai pu remarquer une grande précision du dénivelé (tout comme ma V800). Cela est aussi  à la présence d'un altimètre barométrique. J'ai comparé l'altimétrie sur ma V800 et le V650, ils indiquent exactement la même chose à 5 mètres près maximum.

 

Concernant la distance, là encore pas de mauvaises surprises, le compteur est précis. Je l'ai testé sur les quelques courses faites avec et en comparaison avec ma V800. 

 

La cadence, elle, est difficile à mesurer et surtout à comparer sur toute une sortie. Ce que je peux dire c'est que la connexion au capteur est stable et sans bugs.


A améliorer :  pour moi il manque une connexion au smartphone. On est obligé de brancher le V650 sur l'ordinateur pour transférer ses séances vers PolarFlow. Il manque encore une connexion vers Strava, mais cela va venir et c'est le cas de tous les produits Polar. Le V650 ne prend pas en compte le statut de récupération comme peut le faire la V800, il m'arrive donc de faire une grosse sortie de vélo sans que mon statut de récupération soit impacté. Il serait bien de prendre en compte chaque appareil Polar connecté à un seul compte. Tous ces manques peuvent être résolus par une mise à jour logiciel, il n'y a plus qu'à être patient!


Pour conclure : je suis très satisfait de ce compteur GPS. Il est solide, lisible dans toutes les conditions et surtout fiable. C'est quand même très agréable d'avoir un appareil qui fonctionne sans bugs. Il offre une multitude de paramétrages et d'informations sans passer par un ordinateur, c'est un gros avantage lorsque l'on est en déplacement. Un autre point fort, surtout pour explorer des régions que l'on ne connait pas, c'est la cartographie. Le prix est très bien placé pour un GPS de cette gamme, 219.90€ sans cardio, 269.90€ avec la ceinture cardio H6. Bref, on a là un très bon GPS avec cartographie et très polyvalent. Chaque cycliste peut y trouver son compte, que ce soit le cyclo-sportif pour la carte, le compétiteur pour ses informations de puissance, de cardio, de cadence, ou même le triathlète. La taille du compteur sera vite oubliée avec toutes ses fonctionnalités. Il m'est même arrivé d'aller courir avec pour profiter de la cartographie!


Écrire commentaire

Commentaires : 1
  • #1

    Coptere (mardi, 24 novembre 2015 13:29)

    Waow ! J'ai rarement un compte-rendu de test aussi bien documenté