Bicentenaire 2017

S'il y a bien un compte rendu de course difficile à faire c'est celui de la Bicentenaire, comme chaque année. Des mois de préparation, des idées, des sorties de repérages, des rencontres, du partage, de la joie, de l'émotion...Alors je vais essayer, avec ces quelques lignes, de vous compter du mieux possible ces quelques heures de bonheur...


Les marcheurs avant leurs départs
Les marcheurs avant leurs départs

La Bicentenaire, ça commence de bonne heure, les marcheurs partent pour la majorité, sur des parcours de 3 et 7km. le rendez-vous est pris à 9h dans le parc pour une première photo de groupe. C'est aussi l'occasion de distribuer les maillots commandés et les tours de cou afin de récolter des dons par la vente de ces accessoires.

 

 

Une fois les marcheurs partis, il est temps pour moi d'aller faire un petit footing de 30min. Les jambes sont lourdes, et les sensations ont dû rester dans mon lit, sous la couette... L'échauffement c'est aussi l'occasion de croiser plein de coureurs, de coureuses que l'on connait, bref pas mal de "bonjour", de papotages.... 

Les coureurs Hespéranges
Les coureurs Hespéranges

6km plus tard, me revoilà, en retard dans le Parc des Oudairies, il est 10h50 et il est l'heure de faire la photo des coureurs! Encore une fois, la participation est énorme, certains participent à leur seule course de l'année ou à leur première course... Tout cela porté par l'envie de soutenir l'association. Quelques photos et maintenant, libre à chacun de se mettre dans sa bulle pour prendre le départ.

 

 

Personnellement, à deux semaines du Marathon de Saumur; la Bicentenaire est aussi l'occasion de faire une bonne séance de vitesse! Avec Romain nous partons au pas de course déposer nos vestes à la voiture. Le temps de parler, stratégie.

Photo Ville de La Roche sur Yon
Photo Ville de La Roche sur Yon

Romain a des douleurs au dos et décide de me suivre, je lui dis que si je cours à 16km/h je serais déjà content mais que je vais partir à la sensation... Le vendredi soir avant la Bicentenaire "j'ai fait un semi-marathon en 1h21 et je l'ai encore dans les jambes!".

 

Nous accédons au SAS Elite, cette année les sas sont bien identifiés et fermés, l'organisation s'étoffe d'année en année. C'est l'occasion de retrouver pas mal de connaissances et des amis. Les quelques minutes qui nous séparent du départ passent très vite et le coup de pistolet est donné! Je suis bien placé et je pars vite, premier km avalé en 3min09 soit 19km/h, normal le début est en faux plat descendant.

Photo Stéphane May
Photo Stéphane May

Je remarque qu'il y a déjà beaucoup de monde à nous encourager et nous en avons besoin car il y a la rue Hubert Cailler à monter! Du coup, avec cette première difficulté  le deuxième kilomètre est passé en 3min18; 18.2km/h. Le cardio commence à grimper, nous passons dans le petit chemin en bas de l’hôpital avant de pouvoir dérouler sur les Boulevards d'Italie et des Etats-Unis. J'arrive à mon plateau, entre 180 et 183 pulsations par minute. Je n'ai toujours pas vu Romain depuis le départ, en tournant dans le Haras je regarde mais je ne l’aperçois pas. Nous avons déjà entamé le faux plat montant de 2km, avec des relances nous permettant de serpenter dans les rues de la Roche en passant à coté du Square Bayard, le square François Mitterrand, le Manège, la rue Clémenceau et pour faire le tour de la place Nap'!

La fine équipe devant chez Bibovino!
La fine équipe devant chez Bibovino!

Une descente pour récupérer, la rue Joffre, puis nous tournons à 90degrés sur notre gauche pour entrer dans le secteur des Halles! Toujours pas mal de monde pour nous encourager, je suis agréablement surpris! Je suis dans le rouge, forcément sur une distance aussi courte mais j'arrive encore à gérer. Encore un virage et nous passons devant Bibovino (table vivement conseillée, une des meilleure de la Roche!), un bar à vin, restaurant tenu par l'ami Laurent Bigand. Passionné aussi de course à pied il offrait un ravitaillement vin Rouge, saucisson... Super sympa mais je n'ai pas eu le temps d'en profiter, j'ai juste eu le temps de faire un signe de la main pour remercier Laurent de ses encouragements. Les amis du Sud Vendée ;-), eux, n'ont pas loupé l'arrêt au stand! Fini les Halles, place à la Rue Sadi carnot tout en descente, j'encourage François Grellier un autre trailer avec qui je cours depuis le départ!

J'arrive à récupérer un peu grâce à la descente, 178bpm! Au milieu de celle-ci nos amis Aurélie et Olivier sont là pour nous encourager, en bas c'est un autre ami, Marc Dedenis que j’aperçois, merci! François est toujours à mes cotés, nous filons vers la vallée de l'Yon, secteur Rivoli là où j'ai toujours joué au foot, c'est là aussi où je croise mon ancien entraineur, Francky qui ne manque pas de m'encourager! Je réduis un peu le rythme volontairement parce qu'il nous attend une belle cote dans le chemin Chico Mendes et les jambes sont vraiment lourdes!

 

Et là, c'est le drame, je cale complètement dans cette cote que je connais par cœur... Je monte comme je peux et nous basculons enfin pour retourner vers les Oudairies, encore 1.5km à faire! C'est à ce moment où Romain me rejoint, il m'encourage et le connaissant je sais qu'il va tout faire pour que nous finissions ensemble. La cote m'a mis dans le rouge, chaque foulée résonne et c'est plutôt rare que j'ai mal aux jambes! Je remarque que Romain est plutôt facile et qu'il est en train de m'attendre. Je m'accroche, le dernier faux plat montant, rue Kepler avant de basculer sur la dernière ligne droite. François est toujours à nos cotés et je l'encourage pour que l'on finisse tous les trois!

 

Il me fait signe qu'il ne peut pas,  nous franchissons la ligne d'arrivée à deux, main dans la main avec Romain; sous les 30min, à la 25 et 26ème place. Merci mon petit!

 

Après la course je retrouve mon fils qui a été gardé par nos amis. Nous les laissons 15min de plus pour faire un petit décrassage et aller à la voiture pour nous couvrir. Retour sur l'aire d'arrivée; pour voir nos amis, nos copines, notre famille arriver avec le sourire!!!

 

 

 

Mais la Bicentenaire est loin d'être terminée pour l'équipe Hespéranges! Il est temps de se retrouver tous ensemble, enfants, marcheurs, coureurs, supporters pour partager un verre de l'amitié. Chacun y va de son anecdote de course, les chronos sont partagés tout comme la joie de se retrouver sous un beau soleil.

 

 

 

 

 

 

Nous sommes appelés au podium, et pour la seconde année consécutive nous remportons le Challenge du nombre dans la catégorie club sportif et association, c'est génial! Un bel hommage pour nos anges!

 

Une fois de plus nous avons l'occasion de nous exprimer sur le podium, cela est très important car briser le tabou du deuil périnatal est un de nos combats.

 

 

Un beau trophée en forme de cœur nous est remis, tout un symbole pour des parents, des familles qui ont perdu un bébé... Comme je l'ai dit au micro nous sommes une petite association par la taille mais grande par le cœur!

 

Nous avons vécu une belle aventure humaine, partagée par 130 personnes et finalement bien plus! Et de nouveau nous avons fait de belles rencontres, la preuve que l'on va plus loin ensemble!

 

Je remercie toutes les personnes qui on pu participer de près ou de loin à cette belle fête et je vous donne rendez-vous l'année prochaine pour la Bicentenaire! En attendant rdv le 02 juillet pour la course des foulées Agésinates à Aizenay, une nouvelle fois partenaire pour soutenir Hespéranges!

Écrire commentaire

Commentaires : 0