Trail de la Boulogne

6 jours après le trail du Troussepoil et 3 semaines après le marathon de Saumur me voilà inscrit au Trail de la Boulogne. Cette course est prévue depuis un moment avec Romain et Cédric. Le Team Strava Pays Yonnais n'est pas en reste avec la participation de Thierry et Olivier sur le 21km.

Conduit par Cédric, nous arrivons tous les 5 aux Lucs sur Boulogne. Cette course est organisée par l'école Notre Dame, c'est donc dans la cour de cette école que nous nous rendons pour récupérer nos dossards. S'en suit un retour à la voiture et une préparation pour partir s'échauffer, dans la bonne humeur!
Un tout petit échauffement nous fait découvrir une partie du parcours et on se rend vite compte qu'il y aura de belles bosses...
18h, heure de départ du 21km approche à grand pas, nous allons nous placer sur la ligne. L'occasion de saluer des coureurs que nous avons l'habitude de voir sur les courses, l'entente est toujours cordiale et respectueuse, la course à pied est pleine de valeurs humaines.

Avant le départ je sais déjà que musculairement je ne suis pas au top, j'ai encore le marathon et le Troussepoil dans les jambes. Peu importe car je fais ce trail pour remplacer une séance, c'est toujours plus agréable plutôt que de la faire seul...

 

L'objectif est de partir cool, et de suivre Romain, excellent Pacer. Le coup de pistolet est donné, nous attaquons directement une descente. Rapidement Sébastien Gauvrit et François Grellier prennent la tête; nous sommes 3 à leur poursuite, Romain, Benoit Bossis et moi.

 

Nous longeons La Boulogne, pour la traverser et contourner l'Historial de la Vendée. La première difficulté arrive juste après nous prenons la direction de St Sulpice le Verdon et de la D18, je connais cette bosse pour l'avoir fait déjà plusieurs fois en vélo. L'écart reste stable, François et Seb sont toujours à 100m devant nous. Je suis un peu au dessus de mon rythme mais ça va. Le parcours est déjà bien varié, chemins, champs, petites routes... Il faut attendre le 5ème km pour entrer dans les bois, là un beau toboggan vert qui s'offre à nous. Romain s'égare je lui dis rapidement qu'il fallait prendre à gauche. J'ouvre la route de notre petit groupe de 3, derrière nous avons déjà fait le trou.

Le premier ravito arrive au 7ème, et ensuite la première grosse "patate" qui monte direct dans un champ. Là je me mets dans le rouge, je me dis "quel con!", "pour quoi faire?". Je laisse mes deux compagnons prendre les devants, nous redescendons vers la Boulogne. Sur le plat, rendu au bord de cette rivière je décroche et laisse mes deux compagnons de chemin partir.

 

Je tente de revenir dans mon rythme, nous entrons de nouveau dans un bois après avoir contourné un champs, c'est aussi l'occasion de voir que derrière il y a personne. Le parcours est très plaisant et je commence enfin à m'amuser.

 

Devant j'entends aboyer et vois un chien courir après les gars, et ce n'est pas un caniche! Le chien fait demi tour et fonce vers moi, je prends une flasque et remplis ma bouche d'eau pour l'arroser s'il est trop agressif, il trace sa route; ouf! Nous entrons de nouveau dans un bois, magnifique! Une autre difficulté nous attend, je la monte à petits pas sans marcher. Nous revenons sur le ravitaillement du 7ème km et nous sommes maintenant en compagnie des coureurs du 13km.

 

Un beau faux plat montant de presque 1km nous fait souffrir, mais je ne suis plus seul et je double pas mal de monde.

Je m'amuse beaucoup sur cette fin de parcours, une petite route, un bois, une petite route, des descentes, des bosses...On ne s’ennuie pas!  Nous revenons sur les Lucs, cette fois-ci nous passons sous un pont et nous sommes obligé de se mouiller les pieds. Encore une belle difficulté jusqu'à un calvaire mais je ne le vis pas comme cela. Il y a du monde à nous encourager, belle ambiance. Maintenant en plus des petits monotraces entre les arbres s'ajoutent des marches! Superbe terrain de jeu!

 

Le coureurs du 13km sont super conciliants, ils me laissent passer dans les chemins étroits, je ne manque pas de les remercier.

 

J'entends le speaker de plus en plus clairement, une dernière bosse où j’aperçois mes fidèles supporters, un petit signe de la main et un sourire avant de continuer! Je passe finalement la ligne d'arrivée, dans cette petite cour d'école en 5ème position en 1h31.  Je me dirige vers Romain qui m'informe qu'il fini 2ème, bravo champion!

La traditionnelle bière de fin course fût partagée avec le sourire, tout le monde est content de ce trail, le soleil augmentant un peu plus le sourire.

 

 

Je félicite l'équipe organisatrice pour ce très beau parcours.

 

 

De plus au lieu du traditionnel objet publicitaire (tee-shirt...) nous avons eu un sandwich, une bière et une pomme... Beaucoup moins polluant,  bien plus responsable et bien meilleur pour se requinquer après la course, BRAVO!!!

 

 

Écrire commentaire

Commentaires : 0